La pratique

Pratiquer la "Voie de l'harmonie des énergies" 

La tenue

Chaque pratiquant(e) revêt le Gi, le vêtement, pour pratiquer la Voie (Do). Ce Dogi, ou Keikogi (vêtement d'exercice) identique à celui du judo est entièrement blanc. L'usage de Zori est nécessaire afin de garder les pieds propres en arrivant sur le tapis.

Le Hakama est réservé, sauf exception, aux pratiquants Dan.

Pour un cours d'essai il est possible de pratiquer en tenue souple (jogging ou survêtement).

Les adhérents à l'association ont droit à certaines réductions, renseignez-vous.

Les armes

Chaque pratiquant doit posséder ses propres armes, jo et boken, afin de pratiquer dans un juste esprit l'Aïkiken et l'Aïkijo, qui font partie intégrante de l'Aïkido.

Le Dojo 

lieu où pratiquer la Voie

Le lieu est structuré, comme l'enseignement, selon des règles précises. Le mur sur lequel on accroche le portrait du fondateur et des Maîtres défunts, s'appelle le Kamiza. Il oriente l'enseignement. On ne lui tourne jamais le dos.

On salue le lieu en entrant et en sortant.

De même pour le Tatami, en montant sur le Tatami, on salue à genoux en direction du Kamiza, également lorsqu'on en sort.

L'étiquette

Comme tout art martial digne de cette appellation, le salut est la base de l'enseignement. Il se pratique en Seiza.

Le respect et l'humilité sont essentiels à la pratique, laquelle obéit à des règles précises. Chacun(e) est là pour progresser et doit le permettre aussi aux autres. D'où le silence, la ponctualité aux cours - il faut arriver 15 minutes avant l'heure du cours pour se préparer - le soin apporté à sa tenue, au lieu etc.

On veille particulièrement à sa place tout au long du cours, afin, notamment, de ne pas être dangereux pour les autres - les bijoux, risquant de blesser, sont à retirer.

L'étiquette et le cérémonial de l'Aïkido, notamment en ouverture et clôture des cours, ont pour objectif d'amener les pratiquants à la vigilance, à affiner leur conscience.

 

Le travail

L'Aïkitaï, "à mains nues" est la forme de travail que l'on connaît le plus par les média. Il se décompose en trois types : Suwari Waza (les deux partenaires sont à genoux), Hanmi Hantachi Waza (l'attaquant est debout) et Tachi Waza (les deux partenaires sont debout). A cela s'ajoute le travail des armes Aïkiken et Aïkijo et le travail interne Aïkiryu-taïso.

Aïkiryu
Art martial de paix issu de l'Aïkido

© Association Taïuchi 2017 - Club affilié à la Fédération Aïkiryu et Arts du Geste (F.AAGE) - Mentions légales

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player